Partitions
Protocolaires

Pendulum Music

Steve Reich (1968)

Difficulté ★★

VOIR LA PARTITION ORIGINALE

VOIR LA PARTITION TRADUITE

4 ou plus

Durée : dépend du temps du balancement des micros

Thèmes : physique, audio

Mots clés : microphone, amplificateurs, mouvement, pendulaire

Résumé

  Pièce sonore utilisant l’effet de rétroaction acoustique et l’oscillation de micros.

Steve Reich

Steve Reich est né le 3 octobre 1936 à New York et a grandi entre cette ville et la Californie. Bien qu’il ait étudié le piano dans son enfance, sa véritable éducation musicale est venue de l’écoute de disques, en particulier des Concertos brandebourgeois de Bach, du Sacre du printemps de Stravinski, du jazz bebop de Kenny Clarke et de John Coltrane. Après avoir obtenu un diplôme en philosophie, Steve Reich étudie la musique au Mills College de San Francisco, où il  rencontre Luciano Berio, qui l’encourage à explorer sa propre recherche sonore. Reich a ainsi créé des œuvres basées sur des processus novateurs, tels que la technique du phasing dans Piano Phase, Violin Phase et d’autres compositions instrumentales.

En 1970, Reich étudie les percussions africaines à l’Université du Ghana, ce qui  influence sa composition de Drumming, une œuvre importante pour percussions et voix. Le langage musical de Steve Reich est celui d’une musique pulsée, utilisant des répétitions de motifs courts dans un vocabulaire modal. Cette économie de moyens a conduit à la création du terme “minimalisme”, associé à de nombreux compositeurs américains et européens.

Steve Reich est un compositeur engagé, qui traite des sujets de l’actualité contemporaine et passée dans ses œuvres. Il utilise des échantillons de fragments de paroles et de sons du quotidien dans des compositions telles que City Life, WTC 9/11 et Different Trains. Il collabore également avec des artistes issus de la musique actuelle, tels que Radiohead et The National, et compose des créations multimédias telles que The Cave et Three Tales.

Matériel

• micro
• amplificateur
• enceinte
• cables et pieds : x4

Index

  • Rétroaction accoustique (effet larsen) : L’effet Larsen est un phénomène acoustique qui se produit lorsqu’un son émis par un haut-parleur est capté par un microphone, amplifié et renvoyé au haut-parleur, créant ainsi une boucle de rétroaction sonore. Cette boucle peut entraîner une augmentation progressive de l’amplitude du son, conduisant finalement à un sifflement aigu et continu, voire à une explosion du matériel.
  • Phasing : Le Phasing est un terme technique de composition musicale inventé par Steve Reich dans les années 1960 que l’on peut traduire en français par déphasage. Il s’agit de créer graduellement un décalage entre deux ou plusieurs voix ; de quitter puis de retrouver peu à peu la synchronie initiale.

Pour aller plus loin :

L’EFFET LARSEN, de la nuisance à la musique, comprendre facilement les aspects scientifiques des sons, avec Thibault Féral, médiateur scientifique, Ici l’Onde, 2022.

Steve Reich, Drumming, joué par L’ensemble de percussion de l’Université de Moncton, 2017.

John Luther Adams, Inuksuit, performé au festival Bravo!Vail, au Maloit Park à Minturn, Colorado, 2016

 

Sources vidéo

Steve Reich, Pendulum Music, renconstitution à l’école des beaux Arts du Mans ( Pierre-Marie Blind, Léo Urriolabeitia, Koré Préaud, Tanguy Clerc, Arthur Chambry, Rémy Hertrich), 2014.